Ecrits

Jeune femme, Mary Baker Eddy écrivait de la prose et de la poésie pour des magazines et des journaux. Après avoir découvert la Science Chrétienne, elle a entretenu une correspondance croissante avec des milliers de gens, notamment des leaders d’opinion en matière de religion, de droit de vote et de médecine.

Sa publication la plus importante a été Science et Santé. Elle l’a révisé plusieurs fois entre 1875 et son décès. Elle est également l’auteure de 16 autres titres qui sont toujours publiés aujourd’hui.

Voici quelques informations sur ses écrits publiés :

Science et Santé avec la Clef des Ecritures (1875)*

C’est le livre d’étude de base de la Science Chrétienne. Il présente le système de guérison de Mary Baker Eddy, en explicant la signification spirituelle de la Bible, et en particulier les paroles et les œuvres de Christ Jésus. Elle a écrit à un de ses élèves : « Ce travail est l’aboutissement de toute ma vie ». Science et Santé comprend 18 chapitres tels que « La prière », « Le mariage », « La science, la théologie, la médecine », « Pratique de la Science Chrétienne ». Les 100 dernières pages contiennent des témoignages de personnes ayant été guéries en lisant le livre. Science et Santé a été vendu à plus de 10 millions d’exemplaires et il est traduit en seize langues ainsi qu’en braille anglais.
*La première traduction française a été publiée en 1917.

La guérison chrétienne (1886)* 

Ici, Mary Baker Eddy explique pourquoi les guérisons morales et physiques effectuées par Jésus et ses disciples sont encore possibles aujourd’hui, et pourquoi elles appartiennent intrinsèquement à la pratique chrétienne. Elle a d’abord prononcé ce texte sous forme de sermon.
*La traduction française a été publiée en 1955.

L’idée que les hommes se font de Dieu – son effet sur la santé et le christianisme (1886)*

Cette courte publication explique comment une compréhension croissante de Dieu peut transformer la santé de tout un chacun au quotidien et promouvoir le progrès par la démonstration du christianisme scientifique. Mary Baker Eddy analyse comment la vie des gens est influencée par leur perception de Dieu et elle aborde le pouvoir des idées spirituelles. Elle a d’abord prononcé ce texte sous forme de sermon.
*La traduction française a été publiée en 1955.

Non et Oui (1887)*

Initialement, ce texte était une réponse de Mary Baker Eddy à la critique de la Science Chrétienne formulée par un pasteur local. Il clarifie les enseignements de la Science Chrétienne et explique pourquoi la Science Chrétienne diffère des autres traditions religieuses. Mary Baker Eddy explique pourquoi la Science Chrétienne a été entièrement fondée sur le ministère de guérison de Jésus.
*La traduction française a été publiée en 1918.

Rudiments de la Science divine (1887)* 

Ce livre répond à la plupart des questions que l’on pose généralement au sujet de la Science Chrétienne, et il apporte une explication concise de sa théologie. A travers un format de questions-réponses, Mary Baker Eddy offre des aperçus spirituels en réponse à des questions telles que : « N’y a-t-il pas de matière ? », « L’homme est-il matériel ou spirituel ? » ou « Comment devrais-je entreprendre de démontrer la Science Chrétienne en guérissant les malades ? »
*La traduction française a été publiée en 1918.

Unité du Bien (1887)*

Dans cette publication, Mary Baker Eddy explore la nature de Dieu en tant que bien suprême, et elle montre comment la compréhension de ce fait permet de prouver que le mal est impuissant. Elle aborde ce sujet au travers de thèmes tels que : « Dieu connaît-Il ou voit-Il le péché, la maladie et la mort ? », « N’y a-t-il point de mort ? », ou « La mission du Sauveur. »
*La traduction française a été publiée en 1955.

Rétrospection et Introspection (1891)*

Dans cette courte autobiographie, Mary Baker Eddy décrit brièvement sa jeunesse et les événements qui l’ont amenée à découvrir la Science Chrétienne. Elle explique ce que cela signifie de suivre et de mettre en pratique de façon sincère les enseignements de Jésus, et elle dispense des conseils instructifs à ceux qui étudient la Science Chrétienne aujourd’hui. Elle partage également des idées sur l’écriture de son ouvrage principal, Science et Santé, et sur la fondation de La Première Eglise du Christ, Scientiste.
*La traduction française a été publiée en 1932.

Christ and Christmas [Christ et Noël] (1893)

Ce singulier poème illustré de 15 vers est accompagné de 11 dessins au fusain et au lavis, issus d’une collaboration entre Mary Baker Eddy et l’artiste James Franklin Gilman (1850-1929).

Manuel de L’Eglise Mère (1895)*

Ce court recueil de statuts écrits par Mary Baker Eddy continue de guider toutes les activités de La Première Eglise du Christ, Scientiste, telles que les cours sur la guérison en Science Chrétienne, les conférences publiques et les services d’église. Il met en évidence ce système unique de gouvernement que Mary Baker Eddy a mis en œuvre dans L’Eglise Mère, et il offre des directives sur la pratique individuelle de la guérison chrétienne telle qu’elle l’a enseignée.
*La première traduction française a été publiée en 1924.

Pulpit and Press [La chaire et la presse] (1895)

Ce livre contient le sermon que Mary Baker Eddy a prononcé pour l’inauguration de La Première Eglise du Christ, Scientiste, en 1895, et des extraits du service religieux. Il comprend également des comptes rendus de journaux qui relatent la naissance de la Science Chrétienne et certains progrès du mouvement sur une période de 30 années, à compter de 1866.

Ecrits divers 1883-1896 (1896)*

Cette collection de textes inclut des articles, des allocutions, des lettres et des poèmes, basés sur les expériences de Mary Baker Eddy dans la mise en pratique de son système de guérison. Les sujets portent, entre autres, sur la guérison mentale, le pardon, les anges et le mariage. Mary Baker Eddy considérait que ce livre aiderait les lecteurs à mieux comprendre Science et Santé. Il inclut des dizaines de lettres de personnes guéries en lisant cet ouvrage.
*La traduction française a été publiée en 1977.

Science Chrétienne contre panthéisme (1898)*

Ce texte est le message adressé par Mary Baker Eddy à l’Eglise du Christ, Scientiste, en 1898. Il explique pourquoi le Premier Commandement constitue le fondement de la Science Chrétienne et soutient que les croyances panthéistes n’ont aucun rapport avec le concept d’un Dieu universel unique.
*La traduction française a été publiée en 1993.

Message à L’Eglise Mère de 1900 (1900)*

Ici, Mary Baker Eddy aborde les effets du christianisme authentique, qui apportent force et guérison, et qui se produisent lorsque l’on obéit à Dieu et que l’on exprime de l’amour pour l’humanité, comme Jésus l’a enseigné.
*La traduction française a été publiée en 1993.

Message à L’Eglise Mère de 1901 (1901)* 

Ce texte offre un aperçu de la nature de l’infinitude de Dieu ; du Christ ; du Pasteur de l’Eglise du Christ, Scientiste ; de la médecine et d’autres thèmes pertinents dans la pratique de la Science Chrétienne.
*La traduction française a été publiée en 1993.

Message à L’Eglise Mère de 1902 (1902)* 

Mary Baker Eddy examine en profondeur le Premier Commandement, la nature de Dieu en tant qu’Amour infini et le commandement de Jésus de s’aimer les uns les autres, qui sont tous des enseignements fondamentaux et indispensables à la pratique de sa religion.
*La traduction française a été publiée en 1993.

Poems [Poèmes] (1910) 

Ce livre a été initialement publié en tant qu’édition cadeau pour les amis de Mary Baker Eddy, qui l’ont encouragée à le mettre à la disposition du public. Il contient 48 poèmes originaux écrits tout au long de sa vie, depuis son enfance. Sept de ces poèmes ont été mis en musique et sont présents dans l’Hymnaire de la Science Chrétienne.

La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées (1913)*

Ce livre en deux parties a été compilé et édité par Mary Baker Eddy. La première partie (« La Première Eglise du Christ, Scientiste ») décrit la construction de l’extension de L’Eglise Mère, à Boston. Des écrits de Mary Baker Eddy et des articles de presse provenant de toute l’Amérique du nord détaillent cette réalisation architecturale significative et la croissance rapide du mouvement de la Science Chrétienne. La seconde partie (« Miscellanées ») se compose de messages que Mary Baker Eddy a écrits pour soutenir et encourager son Eglise.
*La traduction française a été publiée en 2008.