Des changements ont-ils été apportés à Science et Santé depuis 1910 ?

10 février 2021

On nous demande parfois si des changements ont été apportés à Science et Santé avec la Clef des Ecritures depuis la mort de Mary Baker Eddy le 3 décembre 1910.

Mary Baker Eddy a apporté ses dernières corrections au livre vers la fin de l’année 1910. En novembre, elle a demandé le retrait de sa photo et elle a donné son accord à l’insertion des ultimes modifications apportées au texte.1 Ces modifications ont été prises en compte lors d’une réimpression début 1911.

Depuis cette date, La Première Eglise du Christ, Scientiste (L’Eglise Mère), n’a rien changé à la formulation du texte de Mary Baker Eddy. De plus, le Conseil des directeurs de la Science Chrétienne (l’éditeur) a déclaré sans équivoque que le texte anglais original de Science et Santé de Mary Baker Eddy ne sera jamais modifié. L’aspect du livre (la typographie et la mise en page) a cependant été modifié dans certaines éditions, au fil des ans.2

D’autre part, deux changements ont été apportés aux témoignages dans le chapitre « Les fruits de la Science Chrétienne » après 1910. Des témoignages ont été remplacés à cinq reprises depuis l’introduction de ce chapitre, en 1902, dans la 226e édition de Science et Santé. La première fois, au début de l’année 1907, lorsque tous les témoignages, sauf un, ont été remplacés lors d’une révision majeure du livre.3 Deux témoignages ont été retirés après cette date avec l’accord de Mary Baker Eddy. Ils ont été remplacés par cinq nouveaux témoignages. Après la mort de Mary Baker Eddy, deux autres témoignages ont été retirés, car leurs auteurs avaient cessé d’étudier la Science Chrétienne ou ne menaient plus une existence en accord avec ses enseignements – l’un en 1912 et l’autre en 1925, date à laquelle l’éditeur a ajouté un nouveau témoignage pour le remplacer ce dernier.

En juin 1907, on a informé Mary Baker Eddy du récent décès de l’auteur de l’un des nouveaux témoignages, l’acteur Frank Roberts, de New York City. Selon une notice nécrologique, il a dû renoncer à un rôle à cause d’une maladie qui n’a duré « que quelques jours », avant de mourir dans un hôpital privé de Buffalo.4 Nous n’avons pas d’autres détails sur la mort de Roberts ni sur ce que l’on a rapporté à Mary Baker Eddy à ce sujet. Le 21 juin, la secrétaire de Roberts, H. Cornell Wilson a écrit à l’éditeur de Science et Santé :

Une lettre tout juste arrivée m’apprend que M. Frank Roberts, l’acteur, est décédé. Il y est également dit que le chapitre « Les fruits de la Science Chrétienne », dans les dernières éditions de Science et Santé, contient un témoignage de feu M. Roberts (voir p. 659). Je suppose que ce témoignage doit être retiré avant que le nouveau livre ne soit terminé.5

La nouvelle est rapportée à Mary Baker Eddy alors qu’un correcteur examine les plaques d’impression de « Les fruits de la Science Chrétienne ».6 Elle confirme au correcteur que le témoignage doit être remplacé : « Venant d’apprendre que l’auteur du témoignage en question est décédé, je suis d’accord… il est important d’insérer un autre témoignage pour remplir l’espace libéré dans S. & S. »7 Le témoignage de Roberts, « Desire for Liquor Healed » [Guérison de l’alcoolisme] (663-666) est remplacé par quatre témoignages : « Opération rendue inutile grâce au livre d’étude » (663-664), « Guérison d’une maladie de reins et de maux d’yeux » (664-665), « Guérison d’une maladie des intestins » (665-666), et « Guérison par la lecture du livre d’étude » (666).

Un autre témoignage est retiré à la demande de Mary Baker Eddy en 1909. En janvier, le Conseil des directeurs de la Science Chrétienne transmet à Mary Baker Eddy les déclarations d’Annie R. Michael, professeure de la Science Chrétienne, et d’Hattie J. Stevens, praticienne de la Science Chrétienne. Elles se disent préoccupées par un témoignage intitulé « Cancer Healed » [Guérison d’un cancer] de Nellie C. Cramer d’Oneonta, New York (600-601). Hattie Stevens explique que Nellie Cramer est « une personnalité publique » et qu’elle se sert de « l’église comme couverture » pour masquer une vie impure et dépourvue de sincérité. Mme Stevens pense que la conduite de Nellie Cramer est bien connue dans la ville d’Oneonta, et elle remarque que, même si Mme Cramer n’a jamais été membre de l’église filiale locale, elle n’assiste plus à ses services.8 Quant à Annie Michael, elle estime que Mme Cramer n’a pas « un désir sincère ». Elle déclare aussi : « [Le témoignage] nous a troublées et gênées plusieurs fois, et je suis sûre que, tout comme nous, vous seriez heureux de le faire supprimer. »9 Le 30 janvier, Mary Baker Eddy écrit à son éditeur, Allison V. Stewart : « Veuillez le retirer et en choisir un bon pour le mettre à sa place. »10 Le témoignage est alors remplacé par « Guérison du rhumatisme » (600-601).

Le premier retrait d’un témoignage après la mort de Mary Baker Eddy survient en 1912. Fin 1910, la bibliothécaire d’une salle de lecture de Kansas City, dans le Missouri, écrit à Stewart, éditeur des écrits de Mary Baker Eddy. Elle est préoccupée par un témoignage intitulé « A Priceless Boon » [Un bienfait inestimable] de Newton R. Fuller (704) :

Un certain M. Fuller qui vit à présent ici et fréquente 3e Eglise prétend qu’il s’agit de son témoignage. Vous verrez qu’il dit être en parfaite santé, mais quiconque enquêterait sur cette affirmation découvrirait qu’elle est loin d’être vraie aujourd’hui. Je ne sais pas comment on pourrait appeler la prétention, rhumatisme ou paralysie, mais il boîte et ne peut se servir d’un de ses bras. Il n’est pas toujours en haillons, mais n’est jamais propre, que ce soit ses vêtements ou sa personne. Il vient souvent à la salle de lecture, et parle plus comme un enfant qu’un adulte. On m’a dit que cela fait deux ans qu’il est dans cet état physique.11

En juillet 1911, Steward demande au Comité de Publication pour le Missouri d’enquêter discrètement sur « l’état actuel » de Fuller.12 Après avoir reçu son rapport en septembre, Stewart lui répond : « Vous vous êtes certainement donné beaucoup de mal pour établir les faits, et votre rapport concernant M. Fuller est complet et très détaillé. Je soumettrai le rapport aux parties concernées, et je ne doute pas qu’une décision sera prise à ce sujet. »13 Le témoignage est retiré en 1912 et n’est pas remplacé.

Un deuxième témoignage est retiré après la mort de Mary Baker Eddy, cette fois-ci en 1925. Belle B. Coleman (plus tard Belle B. Bartram) avait écrit un témoignage intitulé « Insanity and Epilepsy Healed » [Guérison de la démence et de l’épilepsie] (605-606). Elle démissionne de L’Eglise Mère en 1921 pour rejoindre le mouvement dissident d’Annie C. Bill, appelé « The Parent Church » [L’Eglise Père-Mère]. Son témoignage est remplacé en 1925 par « Guérison d’une maladie de la moelle épinière et de la dyspepsie » (605-606).

Depuis 1925, il n’y a pas eu de changement dans les témoignages contenus dans « Les fruits de la Science Chrétienne ».

Pour de plus amples renseignements concernant l’évolution du chapitre « Les fruits de la Science Chrétienne », voir l’article « What is the background to the chapter titled “Fruitage” in Science and Health? » [Quel est l’historique du chapitre intitulé « Les fruits de la Science Chrétienne » dans Science et Santé ?].

Print Friendly, PDF & Email
  1. Adam H. Dickey à Allison V. Stewart, 10 novembre 1910, L07287 ; épreuve d’une page de Science et Santé, 15 novembre 1910, Dossier par sujet, Eddy, Mary Baker (1821-1910) : Ecrits – Science et Santé – Révisions 1910.
  2. Seules L’Eglise Mère et La Société d’édition de la Science Chrétienne sont légalement habilitées à utiliser sur leurs produits le dessin de la Croix et de la Couronne ainsi que la signature de Mary Baker Eddy, qui sont des marques déposées. La présence de ces marques déposées sur une publication, quel qu’en soit le support, indique que L’Eglise Mère est à l’origine de cette publication.
  3. « The Christian Science Textbook » [Le livre d’étude de la Science Chrétienne], The Christian Science Journal, février 1907, 654. https://journal.christianscience.com/shared/view/xqeyp7437w?s=t.
  4. « The Death Record » [Nécrologie], The Buffalo Commercial (Buffalo, New York), 21 mai 1907, 2.
  5. H. Cornell Wilson à Joseph Armstrong, 21 juin 1907, L11893.
  6. Armstrong à Mary Baker Eddy, 19 juin 1907, IC003cP2.03a.051.
  7. Mary Baker Eddy à William D. McCrackan, 22 juin 1907, L13015.
  8. Hattie J. Stevens, 18 janvier 1909, L09448B.
  9. Annie R. Michael à William B. Johnson, 20 janvier 1909, L09448A.
  10. Calvin A. Frye à Stewart, 30 janvier 1909, L09448.
  11. Anna Hudson Smith à Stewart, 4 janvier 1911, Dossier par sujet, Mary Baker Eddy – Ecrits – Science et Santé – Chapitres – « Les fruits de la Science Chrétienne » – Général.
  12. Stewart à Albert E. Lombard, 27 juillet 1911, Dossier par sujet, Mary Baker Eddy – Ecrits – Science et Santé– Chapitres – « Les fruits de la Science Chrétienne » – Général.
  13. Stewart à Lombard, 16 septembre 1911, Dossier par sujet, Mary Baker Eddy – Ecrits – Science et Santé – Chapitres – « Les fruits de la Science Chrétienne » – Général.