Quelle est l’histoire des sujets des Leçons bibliques ?

23 février 2020

Vingt-six sujets forment la base des Leçons bibliques du Livret trimestriel de la Science Chrétienne depuis 1898. Ceux-ci incluent également les sermons lus lors des services du dimanche dans les églises du Christ, Scientiste, depuis cette époque. 

En avril 1898, Mary Baker Eddy a envoyé 26 sujets au Comité des Leçons bibliques de l’Eglise. Jusque-là, ce Comité avait développé des leçons pour le Livret trimestriel en s’appuyant sur une publication d’étude biblique interconfessionnelle intitulée « International Series ». Mary Baker Eddy a demandé au Comité de commencer à préparer des leçons sur les nouveaux sujets.1 Les 13 premières leçons apparurent dans le numéro de juillet-septembre 1898 du Livret trimestriel.

Irving Tomlinson, membre du Comité, note dans ses mémoires que les sujets et leur ordre « avaient été intégralement déterminés par Mary Baker Eddy ». Il ajoute que : « Depuis qu’ils ont été présentés pour la première fois, à l’exception de quelques légers changements opérés par Mary Baker Eddy, ils n’ont pas été modifiés et leur nombre n’a pas été augmenté. »2 Ces « légers changements » ont été opérés sur les seconds 13 sujets avant leur publication dans le Livret trimestriel de la période octobre-décembre 1898. Deux modifications majeures ont concerné l’abandon des sujets : « La Science Chrétienne contre le panthéisme » et « Dieu créa-Il la matière ? » Ceci a été fait au profit de l’ajout des sujets : « Dieu, le conservateur de l’homme » et « Sacrement ».3 La leçon intitulée « Actions de grâces » a été ajoutée au Livret trimestriel en 1903.

Nous ne disposons d’aucune archive justifiant le choix de ces sujets par Mary Baker Eddy, si ce n’est qu’elle sentait qu’ils avaient été divinement ordonnés. Selon Tomlinson, un autre membre du Comité a proposé, autour de 1901, d’étendre le nombre de sujets de 26 à 52. Il a présenté cette idée à Mary Baker Eddy et a noté sa réponse :

La liste supplémentaire de sujets pour les leçons que vous m’avez envoyée n’est pas utile. Les sujets que vous avez déjà incluent tous ceux qui se trouvent sur la liste que vous m’avez donnée. Les sujets proposés peuvent tous être utilisés sous la liste des actuels sujets. Dites au Comité que ces sujets ont été donnés par Dieu – ils suffisent et ils demeureront ainsi.4

En 1910, Clifford P. Smith, alors Premier Lecteur de L’Eglise Mère, suggéra de remplacer « L’irréalité » et « L’univers, y compris l’homme, est-il produit par la force atomique ? » par « La prière » et « La liberté ».5 Mary Baker Eddy a demandé au Conseil des directeurs de la Science Chrétienne de délibérer au sujet de la proposition de Smith, et de lui en faire un compte-rendu.6 Les directeurs ont jugé qu’aucun changement n’était nécessaire, affirmant : « Nous avons toujours su que ces sujets avaient été choisis par vous comme résultat de la démonstration, et pour cette raison nous pensons que nous ne devrions pas nous estimer en mesure de vous faire une recommandation quelconque. »7 Les sujets n’ont pas été modifiés.

Print Friendly, PDF & Email
  1. Calvin A. Frye au Comité des Leçons bibliques, 25 avril 1898, L07294 ; Laura Sargent au Comité des Leçons bibliques, non daté, L07294A.
  2. Irving C. Tomlinson, « Mary Baker Eddy : The Woman and the Revelator » [Mary Baker Eddy : la femme et la révélatrice], 1932, Reminiscence, 204-205.
  3. Laura Sargent au Comité des Leçons bibliques, non daté, L07294A.
  4. Tomlinson, Reminiscence, 205-207.
  5. Clifford P. Smith à M. B. Eddy, 28 février 1910, IC094b.21.083.
  6. Adam H. Dickey au Conseil des directeurs de la Science Chrétienne, 3 mars 1910, L12156.
  7. Le Conseil des directeurs de la Science Chrétienne à Mary Baker Eddy, 16 mars 1910, IC002e.03.011.